Location de vacances à La Rochelle

Idéalement située au centre d’un triangle Île de Ré, Chatelaillon Plage, Marans, cette location de vacances à La Rochelle permet de découvrir tous les sites remarquables de Charente maritime comme le marais poitevin, l’île de Ré et l’île d’Aix. Les premières plages sont à un quart d’heure, Le Vieux Port à 10 minutes en voiture.

Situation géographique du gîte Les Dimeries

Le gîte est ouvert toute l’année. Les prix varient entre 295 et 360€ la semaine en fonction de la saison. D’octobre à fin avril, il est possible de réserver une seule nuit ou plus. De mai à fin septembre, nous louons seulement à la semaine.

Composition de la location de vacances à La Rochelle Les Dimeries

  • Salon avec kitchenette,
    • Entrée privée
    • Ustensiles de cuisine : casseroles, cafetière, bouilloire, plaques de cuisson, four…
    • Internet par Wifi
    • TV écran LCD 16″
    • 348 chaînes Free TV
    • Canapé BZ
  • Chambre avec douche et vasque
    • Lit double 140
    • Draps
    • Douche
    • Serviettes et linge de toilette
  • WC séparé.
  • L’extérieur
    • Parking gratuit
    • Grand jardin ombragé
      • Salon de jardin
      • Chaises longues
      • Barbecue

Non-fumeur (il est possible de fumer dehors).

Le marais poitevin à 2 pas de cette location de vacances à La Rochelle

Le marais poitevin est un lieu incontournable de notre région. C’est un territoire vaste qui s’étend sur plusieurs départements, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. Il a été façonné par l’homme et la nature au fil des siècles pour améliorer l’exploitation des terres.

On peut parler de plusieurs marais, le marais desséché, le marais mouillé, le marais maritime (baie de l’Aiguillon) et la Venise Verte.
C’est sur la Venise Verte que nous nous concentrons dans cet article. C’est la partie la plus visitée puisque c’est la plus pittoresque.
Il fait bon y flâner, tant au fil des canaux que dans ses charmants villages.
Coulon, au bord de la Sèvre niortaise est la « capitale » de la Venise Verte. Du pont, on a une superbe perspective sur la Sèvre, les quais, les maisons qui se reflètent dans l’eau et toutes les barques qui permettent de naviguer sur les canaux.

La Maison du Marais poitevin située en bord de Sèvre vous ouvre ses portes pour vous faire découvrir avec son écomusée, l’histoire du marais. Un petit train touristique nommé « le Pibalou » part de Coulon pour une promenade sur les chemins de terre longeant les canaux.

Promenade en barque sur les canaux

Vous ne pouvez découvrir le marais sans vous offrir une promenade en barque traditionnelle (la « plate ») avec un batelier qui vous expliquera toutes les particularités du marais. A Coulon, comme dans les autres villages du marais, de nombreux embarcadères sont à votre disposition pour cette aventure dont vous choisirez le circuit et la durée. Le batelier, à l’aide de sa pigouille, sorte de perche qu’il pique sur le fond du canal, fera avancer son embarcation dans un geste élégant. Cette expérience est enrichissante et aide à comprendre le marais et sa vie.
En quittant Coulon, votre visite du marais est loin d’être complète.
La route en direction d’Arçay (la D123) est magnifique, vous pourrez y admirer les anciennes belles maisons aux volets bleus au bord du fleuve, l’appareil photo est de rigueur. Un arrêt est possible aussi à Irleau ou Le Vanneau, charmantes localités plus discrètes et tranquilles.

Le grand port d’Arçais mérite aussi une visite. Ce village ne se situe pas sur la Sèvre niortaise mais trois biefs lui ouvrent les portes de la Sèvre. Historiquement, cela lui donnait un accès direct sur les principaux ports commerciaux du marais, Marans et Niort.
Si vous prenez une barque, vous aurez peut-être la chance de naviguer sur un tapis vert de lentilles d’eau. Elles ne sont pas présentes tout le temps puisque leur développement dépend de la chaleur de l’eau et surtout d’une température assez constante, sans gros écart. Mais quel plaisir !
Arçay propose aussi des promenades en calèche pour découvrir le marais autrement.

De charmants petits villages

Pour sortir un peu des sentiers battus et profiter d’un cadre sauvage et moins fréquenté, faites le détour jusqu’à Saint Hilaire la Palud. A la sortie du village, rue de La Rivière, à 100 m du parc ornithologique, il y a un petit parking. Vous pourrez enfourcher votre vélo et remonter la rue de la Venise Verte vers le village. Un petit sentier sur la gauche, destiné aux cyclistes et aux piétons, vous dépaysera complètement dans ce cadre de marais sauvage. Vous traverserez de ravissants petits ponts sur le labyrinthe de canaux pour finalement traverser le village de La Rivière en fin de parcours.

Une autre ville présente un grand intérêt grâce à son abbaye, c’est Maillezais. L’embarcadère de l’abbaye (seul embarcadère associatif) vous propose des balades en barque (avec batelier ou seuls) dans ce cadre historique magnifique. Le vieux port communal mérite une visite, il fait sans doute partie des lieux les plus fréquentés et photographiés du marais poitevin.
Nous espérons avoir fait un petit tour du marais même s’il n’est pas complet, vous y trouverez sans doute encore de nombreux points d’intérêt.

Avis des locataires

Tags

Gîte à La Rochelle B&B B and B Chambre d’hôtes Chambre d’hôte

Liens utiles

A voir | A faire