Notre fils nous avait offert un repas chez Christopher Coutanceau à La Rochelle, le seul restaurant deux étoiles de toute la région. Nous y sommes allés hier soir.
Ce fut une excellente découverte.
Tout d’abord, le cadre, tout en douceur qui évoque la mer, les vagues, avec sa vue sur la plage de La Concurrence ne laisse pas indifférent. Ensuite, toute la vaisselle est pensée autour de l’océan, avec des assiettes de présentation en forme de gouttes d’eau, d’autres sont décorées d’embruns bleutés, un couteau Farol magnifique du type couteau de pêche vient agrémenter une soucoupe garnie d’un beurre d’algues. Nous sommes bien au bord de la mer…
Quelques amuse-bouches originaux de saveur iodée vous font patienter ainsi que la présentation des pains spéciaux réalisés par le pâtissier. Nous attribuons une mention spéciale au pain feuilleté aux algues, inoubliable!

Nous poursuivons avec les entrées, terrine de foie gras, carotte et kumquats pour moi et langoustines crues marinées, vanets aux huîtres et écume d’eau de mer/ combawa pour Alain.

Alain s’est régalé avec son assiette 100% mer et pour ma part, j’ai adoré l’association de la carotte confite douce et sucrée et du kumquat légèrement acide, le tout accompagnant un foie gras parfait.

Pour les plats, nous avons choisi un poisson différent : filet de vieille pour Alain et lieu pour moi avec la même garniture, asperges blanches avec une petite julienne d’asperges vertes et Jabugo (jambon Iberico de qualité), des petites touches de crème d’asperges, une sauce hollandaise passée au siphon pour la légèreté et un coulis de tomate et poivrons pour épicer le tout. Magique!
La cuisson du poisson est exceptionnelle.

Nous dégustons ensuite un pré-dessert, petit délice au caramel beurre salé qui titille notre impatience à découvrir les douceurs que nous avons commandées. Alain a choisi un tourteau charentais aux gariguettes et sorbet chèvre et j’ai craqué pour le dessert rhubarbe et citron vert présenté dans une coque fine au chocolat blanc, une tuile de sésame venant soutenir un sorbet citron vert. Dans une autre assiette est présenté le financier sésame et compotée de rhubarbe, c’est à tomber par terre!

Pour couronner le repas, nous avons droit à trois bouchées très différentes qui viennent confirmer notre sensation de perfection.
Moi, je suis fan des desserts et je salue bien bas le pâtissier magicien de l’établissement.
Nous disons à toute l’équipe et à mon fils bien sûr “merci pour ce moment”!

Nous avons ensuite pu découvrir les coulisses et le chef est venu nous voir près des cuisines. Nous avons bavardé et Christopher Coutanceau s’est montré passionné de cuisine évidemment mais aussi de pêche et d’environnement. Il est très actif auprès de deux associations se battant contre les pratiques abusives de pêche. Il milite donc pour la sauvegarde de l’océan et pour une pêche durable et raisonnée. Il tient un discours cohérent de connaisseur de la faune marine et se rend parfois dans des écoles dans un rôle préventif et éducatif auprès des enfants
Il est donc “chef” dans plusieurs domaines et communique bien ses passions.